15 astuces SEO concrètes pour améliorer votre référencement

L’algorithme RankBrain, créé par Google, utilise l’apprentissage automatique (machine learning) et l’intelligence artificielle pour classer les résultats et se base sur les retours de l’intention de recherche et de l’expérience utilisateur. Voici 15 astuces pratiques pour améliorer votre positionnement SEO.

Optimiser la recherche par mots-clés

Les mots-clés ont longtemps été considérés comme le fondement de tous les contenus SEO les mieux classés. La majeure partie de vos contenus, que ce soit un blog ou un texte web, commencent par de longues heures de recherche de mots-clés pertinents qui vous seront utiles dans votre référencement et qui vont permettront de prendre de l’avance sur vos concurrents.
Cependant RankBrain a d’une certaine manière modernisé ces fameuses stratégies basiques de recherches par mot-clé qu’on utilisait auparavant. Tout est question d’intention de recherche lorsqu’il s’agit de penser au futur du référencement. Alors il est temps d’ajuster votre stratégie de recherche par mot-clé.

#1 Repenser les mots-clés longue traine en synonymes

Il fut un temps où les mots-clés longue traîne étaient efficaces, avant que Google n’utilise l’analyse sémantique et ait compris le sens des mots.
On était capable de compiler une longue liste de mots-clés longue traîne des « recherches associées » de Google – en toute fin des pages de résultats du moteur de recherche – mais aussi de créer une page pour chaque mot-clé.

Malheureusement les mots-clés longue traîne synonymes ne sont pas aussi efficaces dans le monde SEO de RankBrain. L’algorithme de ce dernier est en fait plutôt intelligent quand il s’agit de différencier des mots-clés longue traîne très similaires.
Au lieu de référencer pour plusieurs mots-clés, il va pratiquement donner les mêmes résultats à un utilisateur.
Par exemple, les mots-clés longue traîne « best automation tools for marketing » (meilleurs outils d’automatisation pour le marketing) et “best marketing automation tools” (“meilleurs outils marketing d’automatisation ») vont donner les mêmes résultats afin de satisfaire l’intention de recherche.

Alors, qu’allez-vous donc faire pour tirer profit de ces mots-clés longue traîne ? Continuez à lire et vous saurez comment RankBrain pense sa stratégie par mot-clé.

#2 Tirer profit des mots-clés de taille moyenne

Alors que le temps des mots-clés longue traîne semble être révolu, vous devriez plutôt commencer par une optimisation par mots-clés racine (root keywords).
Ces mots-clés forment un intermédiaire de termes de recherche ayant un plus grand volume de recherche que les mots-clés longue traîne. Ils sont plus concurrentiels et vont probablement nécessiter plus de liens et de contenus de qualité à référencer.
Par exemple, supposons que vous êtes en train de créer un article avec « lemon tea » (thé au citron) comme votre mot-clé de prédilection. Votre recherche devrait ressembler à ce qui suit :

Vous remarquerez qu’on a le choix entre un bon nombre de mots-clés de longueur moyenne. Curieusement, le mot-clé principal « lemon tea » atteint uniquement 3 600 recherches mensuelles.

Cependant, les mots-clés de taille moyenne tel que « benefits of lemon » (les bienfaits du citron) et « honey lemon » (miel citron) génèrent près de 8 000 à 9 000 recherches mensuelles.
Utiliser ce type de mots-clés dans le monde SEO de RankBrain va aussi automatiquement référencer votre contenu pour un nombre de mots-clés.
Si vous voulez optimiser votre contenu avec la meilleure position en page de résultat de moteur de recherche (SERP « Search engine results pages), utilisez les mots-clés de taille moyenne.

#3 Ajouter plus d’indexation sémantique latente

A présent, avant de rejeter toute utilisation des mots-clés longue traîne, il est crucial de comprendre qu’ils ont quelques avantages. Par exemple, ils vous aident à identifier les mots-clés relatifs à l’indexation sémantique latente (LSI « Latent Semantic Indexing) que RankBrain se fera un plaisir de classer.
Cela ne veut pas dire que vous devez garder ces mots-clés longue traîne synonymes mais que vous devez tirer profit du potentiel d’indexation sémantique latente (LSI) de chacun d’eux. Cela pourrait être tout mot ou expression qui sont fortement liés à votre sujet.
En utilisant l’exemple précédent « lemon tea » (thé au citron), vous pouvez facilement identifier un bon nombre d’excellent mots-clés à indexation sémantique latente (LSI) pour ce mot-clé principal. Comment ? C’est une bonne question !
Une façon de faire est d’utiliser les « recherches associées » Google et de noter les mots bleus en gras.

Une autre est d’utiliser la liste déroulante de Google pour vous aider à identifier les recherches les plus populaire pour les mots clés à indexation sémantique latente (LSI).
Vous pouvez aussi utiliser un petit moteur de recherche pratique pour les mots-clés LSI appelé LSI Graph:

Rentrez simplement votre mot-clé principal et LSI Graph vous donnera une riche liste de mots-clés à indexation sémantique latente et vous n’aurez plus qu’à choisir.

Avec Google et LSI Graph vous pouvez compiler un nombre important de mots-clés LSI à fort impact tels que :
  • Disadvantages (inconvénients)
  • Ingredients (ingrédients)Powder (poudre)Benefits (bienfaits)Weight loss (perte de poids)For cold (contre le rhume)Brands (marques)Recipe (recettes)
Ces mots-clés à indexation sémantique vont vous donner plus de mots-clés, de pages, de potentiel de classement tant qu’ils ne sont pas synonymes comme dans le cas de l’usage traditionnel de mots-clés longue traîne.

Optimiser vos Title

Le taux de clic organique est un indicateur important. En fait, la nature même de RankBrain repose avant tout sur la façon dont les utilisateurs interagissent avec le contenu fournit par les pages de résultats de moteur de recherche (SERP « Search engine results pages).
Vous voulez booster votre référencement SEO ? Avant toute chose, améliorez votre taux de clics !
Que pouvez-vous donc faire pour que votre contenu atteigne le taux de clics (CTR) qu’il mérite et vous permettre d’être mieux classé ? Il y a en fait un bon nombre d’astuces pour cela.

#1 Jouez sur l’émotionnel sur vos tags de titre

Mettre un peu d’émotion dans vos titres peut avoir un grand impact sur votre taux de clics.
La majeure partie des utilisateurs vont tomber sur la première page de Google et vont parcourir les titres jusqu’au titre qui va attirer leur attention d’un point de vue émotionnel.
En fait, une étude de CoSchedule a trouvé qu’un score émotionnel de 40 obtient près de 1 000 partages de plus.

Qu’est-ce donc un score émotionnel ? CoSchedule détient un « Headline Analyzer » (Analyseur de titre) qui a pour but d’assurer que tous vos titres – que ce soit pour un blog, objets d’email ou encore des articles sur les réseaux sociaux – attisent bien l’émotion de votre audience.
Reprenons notre exemple « lemon tea » : supposons qu’on rentre « 7 lemon tea benefits » (7 bienfaits du thé au citron) dans l’Headline Analyzer. Ce n’est pas le meilleur titre, et voici les résultats qu’on trouve :

Un score de 34 va me rapporter près de 1 000 partages mais cela pourrait être mieux. Le titre a sans aucun doute besoin d’un peu plus d’émotion et de plus de longueur.

Faisons un nouvel essai mais cette fois avec le tag “ 7 lemon tea weight loss benefits for summer” (7 bienfaits du thé au citron pour perdre du poids avant l’été). Le résultant est plus intéressant :

Il peut être difficile de trouver un titre qui déclenche des réactions émotionnelles.
La meilleure façon de trouver le titre parfait c’est de se mettre à la place de votre audience, de rechercher les autres titres bien référencés comme le vôtre et d’utiliser les outils en ligne.

#2 Utiliser des parenthèses dans vos titres

C’est un élément facile à intégrer qui vous permettra d’optimiser rapidement votre taux de clics et votre référencement SEO.
En utilisant les parenthèses dans vos titres, vous attirez encore plus l’attention et vous vous démarquez de la masse de titres dans la page de résultats de moteur de recherche (SERP).

En effet, des études menées par Hubspot et Outbrain ont démontré que les titres avec des parenthèses étaient 33% plus performants que les autres titres.

C’était une étude qui compilait près de 3,3 millions de titres – un échantillon plutôt large !
Des exemples de titres à parenthèses que vous pouvez utiliser :
  • (Step-by-step case Study) « Etude de cas pas à pas »,
  • (With infographic) « Avec infographie »,
  • (Proven tips from the pros) « Astuces prouvées par des professionnels »
  • ou encore (How I got X from Z) « Comment arriver à X par Z ».

#3 Utiliser des mots à fort impact

Dans la même logique de création de titres plus émotionnels dans le but d’augmenter le taux de clics, les mots à fort impact sont puissants. Ils ont la capacité d’attirer les utilisateurs et de rendre vos titres irrésistibles.
Par exemple :
  • Insane (fou)
  • Effective (efficace)
  • Case study (étude de cas)
  • Fast (rapide)
  • Proven (prouvé)
  • Best (meilleur)
  • Definitive guide (guide ultime)
  • Scientifically (scientifiquement)
Par exemple, les titres suivant en première page de Google sont parmi les trois premiers à s’afficher :

Augmentez donc votre taux de clic et optimisez votre référencement SEO en ajoutant des mots “puissants” mais ne négliger pas non plus les chiffres.

#4 Utiliser plus de chiffres et de statistiques dans les titres

Les listes c’est génial mais ne lésinez pas sur l’usage de chiffres et de statistiques dans vos titres.
Les chiffres accentuent les pourcentages issus de recherches ou un certain nombre de jours et peuvent avoir un grand impact sur le taux de clics de vos contenus.
Voici quelques exemples :

Par exemple, supposons que vous écrivez un article sur une nouvelle étude mettant en avant les bienfaits d’un régime à faible indice glycémique dans le but d’atténuer l’acné.
Si l’étude a trouvé que 51% des participants a reconnu une réduction de l’acné après 14 semaines, votre titre pourrait être « New study found a 51% decrease in acne after 14 weeks » (une nouvelle étude atteste une réduction de 51% de l’acné après 14 semaines).
Vous pouvez aussi combiner vos chiffres avec des mots à fort impact pour optimiser encore plus rapidement votre taux de clics. Par exemple :

Une fois vos efforts d’optimisation de tag de titre bien maîtrisés, il est temps de se concentrer sur une partie plus qu’importante, la description.

Optimiser vos Meta description

Les titres ne sont pas les seuls vecteurs de taux de clics optimaux dans l’amélioration de votre référencement SEO.
Des personnes se sont certainement arrêtées de parcourir les pages un instant en ayant vu votre titre et ont probablement lu votre description afin de s’assurer que ça vaut bien le coup de cliquer dessus. Cela montre qu’améliorer encore et toujours ses descriptions est une priorité.

#1 Faites aussi de votre description un catalyseur d’émotions

Comme pour votre titre, vous voulez déclencher une vague d’émotions lors de la lecture de votre description.
Cela peut se faire de la même manière que pour le titre : utiliser des mots à fort impact qui vont satisfaire l’intention de recherche d’une manière significative.
Par exemple :

Pas exactement les émotions que vous voulez éveiller si vous cherchez des informations sur comment améliorer les taux de conversion de vos sites web.
A présent, passons à l’exemple suivant :

Cette description souligne que beaucoup de chefs d’entreprises ont du trafic mais pas beaucoup de conversions.
Et enfin la description suivante :

Cette approche plus longue met les conversions dans une perspective émotionnelle. C’est personnel et appelle clairement à l’émotion des utilisateurs.

#2 Souligner les bénéfices avec des données pertinentes

Pourquoi une personne voudrait cliquer sur votre contenu s’il repose uniquement sur une description ? C’est la question qui impulsera votre taux de clic au niveau supérieur.
Osez souligner les bénéfices et mettez en avant des données pertinentes. Cela ne peut qu’être positif pour vous.
L’exemple suivant illustre bien cela : on sait d’où viennent les données du contenu ainsi que les avantages :

Créer du contenu suite à une conférence par exemple est le moyen parfait pour mettre en avant des éléments clés pour votre audience. De plus cela rend la création de description d’un point de vue émotionnel plus facile.

#3 Tirer profit de l’usage du contenu actuel d’Adwords

Il y a une astuce de description que beaucoup de gens ignorent : utiliser des mots-clés et des phrases positionnées dans différentes annonces AdWords pertinentes. Si vous voulez optimiser votre tag de description pour booster votre référencement SEO, cette astuce est essentielle.
Par exemple si votre contenu était en rapport avec les outils marketing d’automation, vous pourriez effectuer une petite recherche Google et trouver un bon nombre d’annonces.
Ensuite, examinez les pour trouver les mots ou phrases récurrentes tel que « ROI- Return on Investment » (Retour sur l’investissement).

Intégrer le mot “ROI” dans votre description serait un très bon indicateur. Après tout, les entreprises paient des milliers de dollars pour faire que tout cela marche alors il faut capitaliser dans leur investissement marketing.

#4 N’oubliez pas votre mot-clé principal

Cela va de soi mais il faut le rappeler. Placer votre mot-clé principal dans votre description renforce votre contenu et pourra en effet répondre au mieux à l’intention de recherche.
Prenez donc les exemples suivants :

Il faut s’assurer de bien placer son mot-clé principal aussi proche de sa description que possible.
Vous pouvez ajouter quelques mots-clés à indexation sémantique latente (LSI) ainsi que des mots à fort impact, si cela se lit naturellement.

Réduire le taux de rebond et le temps passé sur un site

L’algorithme de RankBrain analyse votre contenu selon votre taux de clics et va le référencer en conséquence. Cependant, si votre contenu n’est pas de qualité après qu’un utilisateur ait cliqué dessus, il va rapidement déclencher un rebond et continuer à chercher.
Cela va donc faire le tri et éloigner les pièges à clics (dits « clickbaits ») et mettre l’accent sur le besoin d’avoir un faible taux de rebond et temps passé sur un site. Plus vous optimiserez ces deux points, plus votre référencement SEO sera efficace.
Qu’est-ce donc le temps moyen passé sur un site ? C’est la durée qu’un utilisateur va passer sur une page web en particulier. Comme toutes les activités à logique commerciale, vous voulez qu’ils restent le plus longtemps possible.
Le temps moyen passer sur les 10 premiers résultats de recherche Google est de trois minutes et dix secondes, selon une étude de Searchmetrics. Comment faire pour que les utilisateurs passent plus de minutes sur votre page ? Gagnez en qualité et en fiabilité dans vos contenus pour satisfaire l’intention de recherche.

#1 Positionner du contenu du texte principal

Quand une personne cherche une réponse à sa question sur Google, il veut avoir une réponse instantanée. Cela signifie que votre contenu (paragraphe d’introduction) au-dessus du corps de texte est crucial pour préserver un taux de rebond faible.
Voici un exemple qui va dans ce sens :

Vous pouvez remarquer qu’il n’y aucun contenu à part le titre. En fait, le logo prend toute la place au-dessus du corps de texte. Cela peut être problématique.
Optez plutôt pour un contenu frontal et centré comme dans l’exemple suivant – voici ce que voit l’utilisateur dès qu’il ouvre votre page :

L’introduction est ici mise en scène dès le début, donnant ainsi envie à l’audience d’aller plus loin dans la lecture du contenu. Mais comment les faire mordre à l’hameçon ? Et bien avec des introductions captivantes !

#2 Concevoir des introductions concises et captivantes

En créant du contenu au-dessus du corps de texte, votre introduction sera la première chose que les lecteurs verront. En un clin d’œil ils seront attirés par votre texte concis et captivant reprenant l’essentiel de votre contenu. Ils auront ainsi encore plus envie de lire et le taux de rebond réduira tout en augmentant le temps passé sur la page.
Il y a trois éléments à prendre en compte pour une introduction pertinente : une accroche, une transition et une thèse.
L’accroche de l’introduction doit attirer le lecteur. Elle doit être spécifique, concis et convaincant. Par exemple :

Les transitions sont considérées comment des connecteurs. Elles relient l’accroche au contenu et appuient le titre (la raison première pour laquelle une personne a cliqué).
Une bonne introduction ressemble à ça :

Toute thèse renforce la raison pour laquelle un lecteur continue de lire. Normalement si votre transition est captivante, la thèse se mettra en place naturellement.
Par exemple :

Passez plus de temps à travailler sur vos introductions. C’est de loin l’élément le plus important de tout contenu et cela améliora votre référencement SEO dans le monde de RankBrain.

#3 Des contenus de classements longs et détaillés

Une façon d’améliorer votre référencement est de mettre en œuvre du contenu long et détaillé. Les contenus longs augmentent eux-aussi votre portefeuille de liens entrants (backlinks) selon une recherche de HubSpot.

Un nombre plus grand de liens et une meilleure position dans vos pages de résultats de moteur de recherche vont certainement impacter sur votre référencement. Si les lecteurs en viennent à lire votre contenu tout entier, le temps passé sur la page excèdera sans aucun doute les trois minutes.
Des contenus plus détaillés vont eux aussi mettre en scène votre expertise sur le sujet de votre contenu. Cela vous rend mais aussi votre marque plus convaincante dans votre secteur ou industrie.

#4 Créer du contenu facile à lire

Vous le savez bien, un contenu détaillé améliore le temps passé sur un site ou une page, offre un meilleur classement et permet d’obtenir plus de liens entrants. Mais comment rendre un texte de 2 000 mots ou plus facile à lire pour votre audience ?
La meilleure façon de garder vos lecteurs concentrés est de structurer votre contenu avec beaucoup de sous-titres et des images concrètes. Par exemple, vous pouvez faire comme ceci :

Les sous-titres sont clairs et il y a une image pertinente qui guide les lecteurs sur comment atteindre les réponses à leurs questions.
Un autre point important pour gérer votre long contenu est de rédiger des paragraphes brefs et concis.

Les paragraphes peuvent être constitués de deux à trois phrases ou tout simplement une phrase.

Le but principal est de s’assurer que les lecteurs peuvent éviter une fatigue visuelle tout en prenant en compte les informations pertinentes mise en avant dans votre contenu.
Cela augmentera le temps passé sur votre site et donc optimisera votre référencement.

Conclusion

Si vous êtes prêts à adapter vos stratégies SEO aux nouveaux développements en intelligence artificielle et à l’évolution des algorithmes de Google, suivez les conseils présentés ci-dessus et vous verrez rapidement des améliorations dans votre référencement.
Votre stratégie doit évoluer en parallèle de l’évolution des algorithmes.
Article traduit à partir du site Searchenginewatch.com