changements seo

Comment faire un reporting SEO aux petits oignons ?

Le SEO (Search Engine Optimisation), cette discipline qui vous permet de référencer votre site internet sur les moteurs de recherche dans l’objectif d’attirer un trafic naturel, doit être menée avec méthodologie. Le reporting SEO est la base du travail de référencement.

Le reporting SEO, vous permet de suivre l’évolution de votre référencement naturel, notamment sur Google, pour évaluer le temps et l’argent investi dans cette tâche et vérifier si les actions menées jusqu’ici sont les bonnes. À travers cette analyse, nous portons notre attention sur des indicateurs clés de succès (KPI).

Un bon reporting SEO :

  • vous permet d’atteindre vos objectifs de performance en ligne.
  • se compose d’étapes essentielles pour pouvoir faire une analyse efficace.

Dans votre reporting SEO, vous devez être en capacité de rassembler l’ensemble des données pertinentes liées à votre site, les analyser pour comprendre ce qu’elles traduisent et résumer / synthétiser ces analyses pour créer un plan d’action concret. Le reporting SEO vous permettra de détecter les tendances liées à votre thématique, trouver le contenu le plus performant ou au contraire, repérer le contenu avec un faible impact…

Je vous propose 4 composants à intégrer dans votre reporting SEO !

Analyse des principaux KPIs

Vos indicateurs clés de performance (KPI) doivent être clairement identifiés. Il ne suffit pas de télécharger l’ensemble des données dont vous avez accès à travers les divers outils d’analyse comme Google analytics.

Vous devez prendre conscience de l’importance de chaque donnée et les classer par ordre d’importance. Nous vous déconseillons de vous limiter à une analyse en faisant une sélection par mot-clé et un simple rapport de trafic organique de Google Analytics.

Posez-vous la question « qu’est-ce qui est le plus important pour mon business ? » est-ce le fait que votre public reste XX temps sur telle page, qu’il télécharge tel élément, qu’il fasse tel parcours ? Ce type de KPI vous permettra, en plus des données classiques fournies par Google Analytics, de créer un reporting SEO complet et utile pour l’ensemble de votre stratégie marketing.

Pour démarrer, je vous propose une liste de KPIs SEO importants pour votre reporting SEO :

Les liens

Les liens sont très importants pour votre classement SEO en 2020. Analyser vos liens, votre maillage interne, vos backlinks (comprenant la qualité et la quantité) ne devrait pas être une option.

L’indexation

Est-ce que les pages que vous souhaitez référencées le sont bien ? Est-ce qu’il y en a qui sont inutiles pour le crawl de Googlebot ? Pour la réponse rendez-vous de Google Search Console, un outil incontournable en termes de données SEO.  

Le positionnement

Le trafic de votre site internet est étroitement lié à son positionnement sur les moteurs de recherche (dans les SERP : Search Engine Result Pages). Un rapport de Google nous montre qu’en 2019, plus de 65% du trafic annuel a été concentré sur les 5 premiers liens accessibles sur les pages de résultats de son moteur de recherche.

Le lien en 1ère position a reçu à lui seul 31,7% des clics. C’est-à-dire que si vous êtes actuellement à la 6ième position, atteindre la 5ème place pourrait apporter un changement significatif sur le trafic de votre site.

Google Search Console vous fournit des infos comme les requêtes et les pages sur lesquelles votre site ressort le plus souvent dans Google. Il est aussi important d’avoir un outil de positionnement pour suivre votre top keywords.

Le trafic de recherche organique

Vous devez être en capacité de déterminer le trafic organique arrivant sur chacune de vos pages, pour analyser celles-ci, comprendre pourquoi certaines landing pages fonctionnent mieux que d’autres…

Le taux de conversion

Nous en parlions juste avant, votre site attire peut-être des centaines ou des milliers de visiteurs par jour, mais quand est-il de la conversion ? Parvenez-vous réellement à amener vos visiteurs jusqu’à l’objectif que vous avez défini (une vente, une prise de contact, un téléchargement, une inscription…) ?

Le retour sur investissement

Aucun business ne peut fonctionner sans retour sur investissement (ROI). Pour votre référencement naturel, vous devez être en mesure de déterminer le retour sur l’investissement que vous mettez pour celui-ci (en temps et en argent).

Le coût par prospect

Lié au retour sur investissement, combien votre prospect vous coûte-t-il réellement, pour passer de l’étape de simple visiteur à prospect, puis de simple prospect à client ?

Petit check-up SEO 

Le reporting est le moment idéal pour refaire un mini audit SEO de votre site. Voici quelques points à vérifier :

  • Vitesse du site
  • Liens brisés
  • Metas manquantes ou en double (balises title, alt…)
  • Mauvaises redirections (error 404, error 403…)
  • Autorité du domaine (DA) et autorité des pages
  • Structure interne de votre site à travers ses URLs

Trafic et conversions

Avoir du trafic est une chose, l’engager en est une autre. Un trafic “de passage” ne vous apportera rien.

Vous devez donc vérifier :

  • Le nombre de pages vues
  • Le nombre de pages vues par session
  • La durée moyenne de la session
  • Le taux de clic (CTR)
  • Taux de rebond

consultant seo à lyon

Un trafic engagé c’est bien, un trafic qui convertit, c’est mieux ! Vous devez donc vérifier si les éléments de conversion sont efficaces.

  • Nombre de ventes réalisées
  • Nombre de prise de contact
  • Taux d’abandon
  • Coût par conversion
  • Conversion par appareil (smartphone, ordinateur, navigateur…) et par zone géographique

Plan d’actions

Face à toutes ces données et ses enseignements, listez les actions réalisées, les actions en cours et les prochaines actions à mettre en place pour optimiser vos performances. Classez-les par priorité en identifiant également les différentes personnes qui vont intervenir.

N’oubliez pas aussi de réaliser un petit résumé de votre reporting SEO pour pouvoir l’expliciter, le transmettre et en prendre à nouveau connaissance dans plusieurs mois…