Chute de trafic SEO : comment se sortir du pétrin ?

Le SEO est un ingrédient indispensable au succès d’un site internet. C’est pourquoi il ne faut pas y aller avec le dos de la cuillère quand il s’agit de l’optimiser. Cependant, il n’est pas rare, malgré ses efforts, d’observer une chute de trafic SEO sur ses pages web. C’est votre cas et vous en avez gros sur la patate ? Pas la peine de vous mettre la rate au court-bouillon ! Dans mon article, je vous détaille les causes possibles d’une baisse de trafic SEO et vous propose des solutions.

Comment repérer une perte de trafic SEO ?

Vous voulez savoir si le SEO de votre site web tourne au vinaigre ? Google met à votre disposition deux ressources afin de vous aider à prendre connaissance d’une éventuelle chute de trafic SEO.

Google Analytics épluche votre audience

Tout d’abord, Google Analytics vous fournit de nombreuses informations quant au trafic sur votre site web. Vous pouvez y observer l’évolution de votre audience sur plusieurs périodes, et ainsi prendre connaissance d’une perte de trafic SEO, mais vous pouvez également décortiquer ce ralentissement.

En effet, les conclusions à tirer d’une baisse de trafic SEO ne seront pas les mêmes selon que les visites chutent soudainement ou bien de manière progressive. Sachez néanmoins qu’il est courant et tout à fait normal que des baisses de trafic interviennent ponctuellement, sur quelques jours. C’est lorsque la situation perdure qu’il est nécessaire de mettre les petits plats dans les grands. 

Google Search Console détaille vos performances

Après avoir pris connaissance des statistiques de votre audience, il est conseillé de vous enquérir de la place qu’occupent vos pages dans les SERP (Search Engine Result Page). Pour cela, Google Search Console vous est d’une grande aide. Cet outil vous permet, entre autres, de :

  • Consulter la fréquence d’affichage de vos pages dans les résultats de recherche ;
  • Vous informer d’éventuels défauts d’indexation de votre site web ;
  • Recevoir des alertes lorsque des problèmes sont détectés sur votre site.

Pour obtenir les informations concernant la position de vos pages dans les SERP, il convient de surveiller le rapport « Performance » de Google Search Console. Tout comme le trafic, la position d’un site web dans les résultats de recherche est variable, et toutes les variations ne nécessitent pas de mettre la main à la pâte.

C’est pourquoi il est préférable d’allonger la plage d’analyse de la Search Console, de 3 mois par défaut. Ainsi, vous aurez une vision d’ensemble de l’évolution de la position de votre site dans les SERP et vous pourrez déterminer si une perte de trafic SEO est inquiétante ou non.

Quelles sont les causes d’une perte de trafic SEO ?

S’il est utile de savoir que votre site web connaît une réduction de son trafic SEO, il l’est davantage d’en connaître les raisons. En effet, il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes : la solution à une chute de trafic SEO sera différente selon la cause de cette baisse. Ne perdez pas une miette des raisons possibles à la diminution des performances de votre site !

Google vous envoie vous faire cuire un œuf

Si l’optimisation d’une page est vivement recommandée pour un SEO performant, Google se montre néanmoins intraitable lorsqu’il s’agit de sanctionner les techniques de sur-optimisation. Si, par exemple, vous abusez des mots-clés, Google pourra intervenir en réduisant votre visibilité dans les moteurs de recherche, ce qui entrainera forcément une perte de trafic SEO.

Il en sera de même si vous dupliquez, en effectuant simplement de légères modifications, le texte d’un autre site web. Si vous ne voulez pas que tous vos efforts comptent pour du beurre, prenez alors garde aux techniques d’optimisation pouvant vous attirer les foudres de Google.

Une mise à jour et votre SEO pédale dans la choucroute

Sachez que vous n’êtes pas forcément responsable d’une chute de trafic SEO sur votre site web. En effet, il est fréquent que Google mette à jour l’algorithme en charge de gérer le classement généré par le moteur de recherche. Ceci peut expliquer pourquoi votre page, qui apparaissait auparavant dans les premiers résultats Google, se retrouve désormais dans les choux.

La sécurité ne compte pas pour des prunes

Google a à cœur de protéger les internautes. C’est pourquoi il lui arrive de les mettre en garde avant de les diriger vers la page du site sur lequel ils ont cliqué. Cela se produit lorsque des failles de sécurité sont détectées. Cet avertissement prend la forme d’un message indiquant à l’utilisateur qu’il risque de se retrouver sur le grill s’il poursuit sa navigation.

L’internaute aura alors le choix de rebrousser chemin ou de poursuivre sur le site. Souvent, et encore davantage lorsque l’URL n’est pas connue de l’utilisateur, celui-ci choisira la première option. À terme, votre trafic SEO sera à ramasser à la petite cuillère.

Les problèmes techniques roulent votre SEO dans la farine

Un site web nécessite une attention particulière. En effet, de nombreux éléments sont susceptibles de plonger ses performances dans l’eau glacée, entraînant ainsi une perte de trafic SEO. Pages introuvables, plug-ins obsolètes, chargements interminables sont autant de raisons pouvant expliquer la chute de température de votre trafic. 

Comment réagir face à une baisse de trafic SEO ?

Faites dorer vos mots-clés

Avant de créer un contenu pour votre site web, il est important de vous plonger dans les tendances de recherche. Quels mots-clés, en rapport avec votre activité, sont particulièrement appétissants pour les internautes ?   

C’est ce que vous devez vous demander. Vous pouvez, par exemple, vous tourner vers Google Trends afin de prendre connaissance des requêtes bouillantes du moment et éviter ainsi une chute de trafic SEO.

Décortiquez votre site web

Si vous remarquez une baisse de trafic SEO, la première chose à faire est de réaliser un audit SEO de votre site web. Comme expliqué précédemment, de nombreux dysfonctionnements peuvent apparaître sur une page et ne faire qu’une bouchée de votre trafic. Voici quelques points auxquels porter une attention accrue :

  • Le temps de chargement : les pages de votre site se chargent-elles rapidement ? Si non, vos images sont-elles d’un poids maximum de 100 Ko ?
  • Le balisage : vos pages sont-elles bien balisées ? La structure de votre contenu est-elle compréhensible ?
  • Ergonomie et expérience utilisateur (SXO) : votre site est-il responsive, c’est-à-dire adapté à toutes les résolutions d’écran ? Son utilisation est-elle adaptée à la fois sur ordinateur, tablette et smartphone ?

Surveillez votre trafic comme le lait sur le feu

Enfin, grâce aux outils Google Analytics et Google Search Console, vous êtes en mesure de vérifier que votrestratégie d’optimisation SEO est comme un coq en pâte. Si une perte de trafic SEO apparait, vous en serez alors informé rapidement et vous pourrez prendre les mesures nécessaires.

Besoin de SEO aux petits oignons ? 

Contactez-moi