Google Ads : 3 erreurs fatales à éviter

Voulez-vous augmenter votre visibilité sur le Web ? Peut-être même avez-vous un produit à vendre ! L’utilisation de Google Ads est une option à considérer. Cependant, voici quelques pièges à éviter.

#1 Choisir les mauvais mots-clés

N’utilisez pas de mots-clés trop vagues !

Il est vrai que vous attirerez plus de monde. Mais votre public sera moins engagé. Cela fait sens : votre audience n’étant pas précise, nombreux sont ceux qui ne cherchent pas activement ce que vous offrez.

De plus, cela vous revient plus cher ! En effet, ces mots-clés sont utilisés à foison par vos concurrents. Ainsi, vous payez au prix fort l’utilisation de votre bannière.

#2 Recourez à des mots-clés spécifiques

Imaginez une personne qui a un problème dont vous avez la solution. Utilisez des requêtes qui lui correspondent.

Essayez au mieux de vous servir de son vocabulaire. En effet, même si vous êtes un expert dans votre domaine, ce n’est pas forcément le cas pour votre cible. Le mot-clé ici est l’adaptation !

Vous pouvez même employer des mots-clés longue traine (qui sont faites sous forme de phrases). L’utilisation de la recherche par reconnaissance vocale s’est répandue. Profitez donc de cette tendance !

#3 Coupez-vous du « mauvais » public

Retenez ceci : vous désirez attirer un public spécifique qui sera très engagé envers votre proposition.

Si cela est nécessaire, entrez les mots-clés que vous voulez exclure ! Imaginons que vous soyez un avocat (le juriste). Il vaut mieux alors que votre pub n’apparaisse pas aux personnes cherchant à acheter de l’avocat (le fruit !).

2 : Mentir par rapport à sa proposition

Ne faites pas de surenchère, car Google s’en apercevra. En effet, son intelligence artificielle se perfectionne de plus en plus avec le temps. Les utilisateurs le remarqueront aussi et seront déçus.

En outre, votre landing page (page de destination) doit être optimisée par rapport à votre annonce.

Par exemple, si vous souhaitez vendre du thé, vous ne voulez pas que votre futur client se retrouve sur un article qui présente les avantages de la boisson. Montrez-leur plutôt directement votre boutique en ligne !

3 : Ne pas faire un suivi du rendement

Vous avez créé une annonce attrayante, et une page optimisée ? Ne partez pas trop vite ! En effet, vous voulez savoir si à court ou moyen terme, votre campagne de pub vous rapporte.

Pour cela, Google met à votre disposition une analyse de vos statistiques. Vous pouvez ainsi déterminer, entre autres :

  • le taux de clic : combien de personnes, après avoir remarqué votre annonce, ont cliqué dessus ? S’il est trop bas, soit vous ne diffusez pas auprès du bon public, soit votre bannière n’est pas assez inspirante;
  • le taux de conversion : le pourcentage d’utilisateurs ayant cliqué sur votre annonce et qui ont ensuite réalisé l’action attendue : s’inscrire à la newsletter, l’achat d’un produit ou d’un service… Pour l’améliorer, rendez votre page de destination intéressante, facile à lire. Présentez les bonnes informations.

Avoir ce genre de feedback n’est pas possible avec une pub traditionnelle dans un magazine ou sur la télé. Servez-vous-en !

Recourir à Google Ads nécessite de porter votre attention à chaque détail ! Assurez-vous également que le retour sur votre investissement en vaut la peine en analysant vos statistiques. Ce qui m’a le plus aidé, c’est de toujours me mettre à la place de mon audience