Back to basis et prévisions SEO 2020

Lorsque vous créez un site, vous avez à votre disposition des tonnes de moyens différents pour vous faire connaître : la publicité Facebook, le SEA (Google Ads), l’email marketing, le Display mais aussi le SEO (aussi appelé référencement naturel).

Pour rappel, le SEO sert à être bien référencé sur les moteurs de recherche et plus particulièrement Google (qui est le moteur de recherche qui nous intéresse ici : 93,16% de part de marché en France).

Pour cela, Google analyse de nombreux éléments de votre site et vous référence ensuite plus ou moins bien. Le but est d’être en première page sur certains mots-clés pour générer plus de trafic sur notre site et donc du business ensuite.

Dans cet article, je vous propose de revenir sur les bases du SEO puis de faire le tour des tendances SEO 2020.

Pas de bon référencement sans un site correctement optimisé

La première étape pour améliorer votre SEO, c’est d’avoir un site performant.

En effet, Google va analyser les performances de votre site, il est donc nécessaire d’avoir un site fonctionnel et rapide.

Pour cela, retenez 4 points clés :

– Ayez un bon hébergeur web, cela vous évitera les temps de chargement excessifs et les erreurs 404.

– Ayez un code de qualité, si votre code nécessite trop de requêtes pour charger chaque page, cela enverra un signal négatif à Google.

Allégez vos pages, si les images présentes sur vos pages sont lourdes, elles ralentiront votre site.

– Avoir un CMS Google friendly. En gros, votre outil d’administration ne doit pas vous mettre des bâtons dans les roues mais au contraire vous aider au quotidien à pouvoir facilement modifier le SEO de votre site (metas, url, ALT images etc). Et sans avoir besoin d’appeler votre développeur toutes les minutes.

Une fois ces choses faites, pensez à tester votre site avec des outils comme PageSpeed Insights qui vous permettront d’analyser les performances de votre site.

Du contenu optimisé

La 2e étape pour un bon référencement, ça va être de rédiger du contenu sur votre site.

Mais attention, pas de contenu inbuvable uniquement là pour faire du remplissage. Ni de contenu bourré de mots clés, c’est “has been” et en plus ça plait à personne de tomber sur ce type de texte.

Ici, vous allez devoir définir votre persona pour connaître votre cible et ainsi améliorer votre offre en fonction des données récoltées.

Et vous allez également avoir besoin d’identifier les mots-clés sur lesquels vous placer dans ces contenus.

Essayez de vous placer sur des mots-clés pas trop concurrentiels liés à votre niche, de type longue traine (+ de 3 mots) cela augmentera vos chances d’être bien référencé. Ne vous restreignez pas à un seul mot, on préfère parler d’univers sémantique plutôt. 

Et des backlinks qualifiés

Un autre pilier du SEO, est le netlinking, cela consiste à avoir des liens vers votre site depuis d’autres sites puissants.

Google remarquera ces backlinks et s’en servira pour déterminer votre popularité.

Cependant, notez que Google verra aussi les backlinks excessifs et vous sanctionnera.

Pour créer des backlinks, il y a plusieurs méthodes dont le linkbaiting. Il s’agit de générer des contenus de qualité qui seront naturellement partagés par d’autres sites, comme par exemple un livre blanc, une infographie, une vidéo… Il y a aussi le linkbuilding, il s’agit d’être actif dans la création de backlinks en écrivant des articles invités sur d’autres blogs par exemple.

Pensez également à créer des liens internes au sein de vos contenus ce la compte aussi pour le SEO !

Les tendances du SEO 2020 : Google E.A.T, recherche vocale et Featured Snippet

Maintenant que l’on a ressassé les bases, passons aux tendances du moment qui sont plus émoustillantes !

Le SEO ne cesse d’évoluer et il y a 3 nouvelles pratiques qui se démarquent et que vous pouvez mettre en place dès maintenant.

La première porte sur le « Featured Snippet » de Google, ce sont ces petits encarts que s’affichent en haut de la 1ère page lorsque vous posez une question précise à Google.

Ceux-ci ont 2 avantages, ils sont en haut de première page et sont également la réponse qui sera donnée par Google Home lorsque vous lui posez cette même question. Cela donne envie non ?

Pour avoir une chance d’en bénéficier, voici quelques étapes simples :

  • Placez-vous sur des mots clés longs (=longue traine), réfléchissez aux questions auxquelles votre contenu répond et utilisez-les comme mots-clés dans votre article.
  • Identifier les requêtes qui ont déjà un Featured Snippet. Bon ben là peu de chances d’y être du coup.
  • Mettez la question en tant que titre ou sous-titre dès le début de votre article et répondez-y directement en dessous.
  • Faites une réponse claire et concise car le featured snippet de Google comprend entre 40 et 60 mots seulement.
  • Optimiser votre texte, titres et images, cela va de soi.

La deuxième tendance porte sur le Google E.A.T (Expertise, Authority and Trust), étroitement lié au YMYL, il concerne toutes les thématiques qui peuvent avoir un impact sur la vie des lecteurs.

Et pour améliorer votre référencement grâce à ce système, c’est très simple, il faut que l’on parle de vous !

Pour cela, vous devez devenir une référence dans votre domaine par tous les moyens :

  • Être actif sur les forums spécialisés
  • Faire du contenu vidéo sur votre domaine d’expertise
  • Avoir vos liens cités par des sites influents

Et tout ce que vous pouvez imaginer qui vous ferait gagner en influence.

Et la dernière tendance dont on parle un peu partout sur le Web, c’est la recherche vocale.

En effet, la recherche vocale se démocratise avec les smartphones qui proposent une reconnaissance vocale de plus en plus poussée ainsi que les enceintes intelligentes telles que Google Home.

Pour cela :

  • utilisez des mots clés conversationnels : en gros une formulation à longue traîne (“quels sont les meilleurs restaurants à Lyon 2” ?)
  • affichez-vous sur Google My Business
  • optimisez votre SEO local (si cela s’y prête)
  • pensez mobile first
  • utilisez le microdata (rich snippets)

Il faut compter plusieurs mois avant de pouvoir observer de vrais résultats avec le SEO, donc il faut s’y mettre le plus tôt possible.